Socialisme et franc-maçonnerie Agrandir l'image

Socialisme et franc-maçonnerie

034

Nouveau

Beaucoup de socialistes du milieu du XIXe siècle ont été francs-maçons. Mais ils se sont tenus à l’écart des loges après la Commune de Paris de 1871. Quand ils redécouvrent la franc-maçonnerie, dans les dernières années du siècle, ils se heurtent aux radicaux et à certains de leurs camarades socialistes.

Plus de détails

191 Produits

18,00 €

En savoir plus

Beaucoup de socialistes du milieu du XIXe siècle ont été francs-maçons. Mais ils se sont tenus à l’écart des loges après la Commune de Paris de 1871. Quand ils redécouvrent la franc-maçonnerie, dans les dernières années du siècle, ils se heurtent aux radicaux et à certains de leurs camarades socialistes.
Les premiers s’inquiètent de l’entrée au sein de « leur » obédience de révolutionnaires, de collectivistes, à peine ralliés, selon eux, aux valeurs sacrées de la République.
Les seconds rejettent le principe même de la franc-maçonnerie et de son travail de réflexion. Aux congrès de 1906 et de 1912, ils mènent un combat ardent pour s’efforcer d’interdire la double appartenance. Ils sont battus. Après la naissance du Parti communiste français, en 1920, la IIIe Internationale interdit à ses membres d’être francs-maçons.
L’auteur, qui a disposé d’importantes archives inédites, propose le premier ouvrage sur les rapports entre le socialisme et la franc-maçonnerie. Il constitue le début d’une étude qui couvrira plus d’un siècle d’histoire française jusqu’au seuil du troisième millénaire.

Denis Lefebvre est secrétaire général de l’Office universitaire de recherche socialiste (OURS). Il a publié entre autres, chez le même éditeur, Marcel Sembat socialiste et franc-maçon et, chez Plon, Guy Mollet le mal aimé.

ISBN : 2-909634-34-5
224 pages,
Ft. : 14 x 20,5 cm
Prix public : 18 euros

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Socialisme et franc-maçonnerie

Socialisme et franc-maçonnerie

Beaucoup de socialistes du milieu du XIXe siècle ont été francs-maçons. Mais ils se sont tenus à l’écart des loges après la Commune de Paris de 1871. Quand ils redécouvrent la franc-maçonnerie, dans les dernières années du siècle, ils se heurtent aux radicaux et à certains de leurs camarades socialistes.

8 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...