L'économie sociale et solidaire Agrandir l'image

L'économie sociale et solidaire

255

Nouveau

L’illusion productiviste du XIXe siècle montre ses limites. Le capitalisme, loin du bonheur qu’il devait amener pour tous par l’accumulation matérielle, broie les êtres humains, exploite les ressources naturelles, pille la biodiversité. Pourtant, l’homme est un être social qui a, par essence, besoin de construire son existence sur la solidarité.

Plus de détails

6 Produits

Attention : dernières pièces disponibles !

7,00 €

En savoir plus

L’illusion productiviste du XIXe siècle montre ses limites. Le capitalisme, loin du bonheur qu’il devait amener pour tous par l’accumulation matérielle, broie les êtres humains, exploite les ressources naturelles, pille la biodiversité. Pourtant, l’homme est un être social qui a, par essence, besoin de construire son existence sur la solidarité.
Il est donc temps de remplacer le modèle de la compétition, de la croissance à tout crin et de la destruction par un modèle de l’émulation, du partage et de la coopération. Celui de l’économie sociale et solidaire.
Des initiatives existent, émergent, se développent. Les 24h de l’Economie Sociale et solidaire organisées par la communauté d’agglomération des Lacs de l’Essonne, ont eu pour ambition de les valoriser et les élus de les porter dans le cadre du service public local pour faire la preuve par l’exemple qu’une autre façon de produire et de consommer est possible.
En lisant ces interventions de qualité, vous en conclurez comme les participants, que l’économie sociale et solidaire ne doit pas rester cantonnée dans le cadre d’un volet d’un programme de gouvernement mais qu’elle doit devenir l’horizon économique de demain.»

Élisabeth Bost, Richard Debauve, Philippe Derudder, Jean-Luc Ebel, Esther Eusatche Rool, Françoise Fagois, Jacques Généreux, François Longérinas, Gilles Rémignard, Arthur Schmitt.

Introduction de Gabriel Amard

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

L'économie sociale et solidaire

L'économie sociale et solidaire

L’illusion productiviste du XIXe siècle montre ses limites. Le capitalisme, loin du bonheur qu’il devait amener pour tous par l’accumulation matérielle, broie les êtres humains, exploite les ressources naturelles, pille la biodiversité. Pourtant, l’homme est un être social qui a, par essence, besoin de construire son existence sur la solidarité.

3 autres produits dans la même catégorie :

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...